Veille et prospection

Sciences et Avenir - par Joël Ignasse - 03/08/2017

Equipées de verres photovoltaïques, elles génèrent assez d'énergie pour alimenter une puce et deux petits écrans. Les équipes du Karlsruhe Institute of Technology (KIT) présentent ainsi des lunettes dont les verres sont en réalité des cellules solaires colorées et semi-transparentes.

journal du geek - par Gaël Weiss - 03/08/2017

IBM vient d’annoncer un nouveau record de stockage de données sur une cartouche magnétique standard. Un nouveau prototype de cassette est désormais capable d’accueillir 330 To de données non compressées. C’est plus de 20 fois ce dont sont capables d’accueillir les meilleures cartouches magnétiques actuelles.

Tom's Guide - par La Rédaction - 30/07/2017

es systèmes électroniques se retrouvent dans la majorité des cas sur un circuit imprimé. La science évolue actuellement et certains chercheurs proposent même des encres conductrices pour migrer vers d’autres supports. Des scientifiques de l'Université d'État de Washington repoussent plus loin les limites de l’électronique.

En effet, ils ont rendu conductrice une partie d’un cristal. Le procédé utilise un certain type de laser qui change la propriété électrique de la surface exposée.

Futura Tech - par Marc Zaffagni - 06/07/2017

Des chercheurs de l'université de Washington ont créé un téléphone mobile sans batterie qui permet de passer des appels Skype en l'alimentant grâce à l'énergie ambiante qu'il capte sous forme de signal radio ou de lumière.

Futura Tech - par Marc Zaffagni - 04/07/2017

Le constructeur automobile suédois Volvo a révélé que lors d'essais de sa voiture autonome en Australie, les kangourous traversant la route en sautant s'avéraient très compliqués à analyser pour les systèmes de détection des obstacles.

En bondissant, les kangourous perturbent le logiciel. Lorsque le kangourou est en l’air, il donne l’impression d’être plus loin que lorsqu’il est au sol...

Tom's Guide - par La Rédaction - 26/05/2017

Baptisé CLES, ce système produit à la fois de l’électricité, de l’oxygène, de l’hydrogène et de l’eau chaude.

Dans les grandes lignes, le système se présente comme une combinaison de générateur et de batterie. Il peut fonctionner avec des énergies renouvelables ou encore du gaz naturel. Dans tous les cas, une batterie faisant intervenir une réaction de réduction-oxydation (redox) et un mélange chimique spéciale entre en jeux pour stocker l’énergie.

Futura Tech - par Marc Zaffagni - 02/06/2017

En se servant de l'optogénétique, des chercheurs ont transformé une libellule en drone qu'ils peuvent contrôler à distance en actionnant directement ses neurones. L'insecte cyborg vient de réaliser son premier vol.

Tom's Guide - par La Rédaction - 03/06/2017

Des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh ont mis au point un spray capable de rendre tout type de surfaces tactile. Il suffit de recouvrir un objet avec la substance et d’installer quelques électrodes pour que cette technique baptisée Electrick fonctionne.

Sciences et Avenir - par Olivier Hertel - 23/05/2017

Les roboticiens n'ont de cesse de trouver l'inspiration dans la nature. Mais cette fois, ils sont allés très loin en copiant les relations entre les parasites et leurs hôtes. Une équipe coréenne vient en effet de fixer un robot sur le dos d'une tortue pour manipuler son comportement. Comme les vrais parasites dans la nature, le robot détourne à son profit, les capacités locomotrices de l'animal pour l'orienter dans la direction qu'il souhaite.

Tom's Guide - par La Rédaction - 20/05/2017

Si l’on rencontre souvent la maladie de Parkinson chez les personnes âgées, elle peut aussi survenir chez les trentenaires. C’est le cas d’Emma Lawton en 2013 alors qu’elle travaillait comme concepteur graphique. La jeune de 33 ans à l’époque a dû renoncer à dessiner et à écrire, car ses tremblements l’en empêchaient. Mais sa rencontre à Londres avec Haiyan Zhang chercheur chez Microsoft lui a redonné de l'espoir.
Le chercheur a commencé à travailler sur un bracelet couplé à une tablette qui donne plus de contrôle au patient. En fait, le gadget vibre également, mais de sorte à compenser les tremblements. Emma Lawton devient ainsi la première à bénéficier du bracelet connecté et l'utilise depuis bientôt un an. La jeune femme est désormais capable d’écrire et de dessiner. « Cela me donne un certain contrôle. L'écriture, ce ne sera pas parfait. Mais, mon Dieu, c'est mieux », a-t-elle déclaré dans un article de blog.

Pages