Mobilock et le CIMEQ dans La Revue

Vendredi, 29 Mars, 2013 - 00:00

Québec encourage l’innovation de Mobilock

Un cadenas électronique pour prévenir le vol sur les chantiers

Mathieu Traversy, député de Terrebonne et leader parlementaire adjoint du gouvernement, a annoncé l’octroi d’une enveloppe de 125 000 $ à Mobilock, une entreprise de Terrebonne. Ce coup de pouce financier aidera à la réalisation d’un projet de cadenas électronique évalué à 510 000 $ et qui créera quatre emplois localement.

M. Traversy a salué le courage et l’audace des entrepreneurs Christian Beaulieu et Mario Coderre, respectivement président et vice-président de Mobilock. «L’innovation est liée à la capacité des entreprises d’accroître leur productivité et de demeurer compétitives sur le marché, a exprimé Mathieu Traversy. C’est avec fierté que notre gouvernement participe à l’essor d’une jeune entreprise prometteuse.» La contribution financière consentie découle du Programme d’appui à l’innovation du ministère des Finances et de l’Économie.

Mobilock travaille à la conception et la commercialisation d’un cadenas électronique qui, au moyen de la technologie sans fil, alerterait un propriétaire de chantier lors d’une tentative de vol. «Toute entreprise ou particulier possédant des équipements de valeur entreposés dans un lieu non sécurisé pourra tirer profit de notre système de sécurité ingénieux», d’expliquer Christian Beaulieu, codirigeant de Mobilock.

Son partenaire en affaires, Mario Coderre, en entrevue avec La Revue, a cité en exemple les nombreux vols de cuivre qui pourraient ainsi être évités.

Le Centre d’expertise et de formation en design industriel (CEFdi) du Cégep de Terrebonne a par ailleurs été mis à contribution dans le cadre du projet de Mobilock. «Il fallait en faire un produit avec une image avec le mandat de conserver son caractère mécanique», a exposé Sylvain Poirier, coordonnateur de CEFdi. Le caractère novateur et technologique du projet de Mobilock a charmé les responsables du programme gouvernemental, qui ont reçu des dizaines de demandes provenant de Lanaudière en 2012.

Selon les codirigeants, le projet de cadenas électronique permettrait d’embaucher potentiellement de 8 à 10 employés.

De gauche à droite :
François Duval, président du CLDEM
Mario Coderre, vice-président de Mobilock
et Christian Beaulieu, président de Mobilock
Mathieu Traversy, député de Terrebonne
François Verdy Goyette, directeur général du CIMEQ
Sylvain Poirier, coordonnateur au CEFdi

Voir l'article dans La Revue